Avoir la possibilité d’effacer ses données sur le net ?

5012010

Internet conserve absolument toutes nos données sur le net ! Cette polémique fait désormais partie du débat de nos politiciens qui tentent de trouver une solution à cet épineux problème.

Lorsque l’on inscrit un nom dans un moteur de recherche, on retrouve toutes sortes d’informations sur la personne comme des témoignages, des inscriptions sur des réseaux sociaux, des blogs…

On voit apparaître de nombreux sites comme 123people.com qui vous offrent la possibilité de retrouver toutes vos traces sur le web. Toutefois, vous n’avez pas la possibilité de les modifier ou de les supprimer.

Est apparu depuis quelques temps un site nommé mavieprivee.fr qui vous donne le moyen de le faire.
Après vous êtes inscrit en donnant uniquement votre nom et votre adresse e-mail, vous pouvez leur formuler votre requête afin de voir supprimer quelques informations sur tel ou tel site. Ce service est pour le moment gratuit.

M’interrogeant sur la capacité de cette société à faire réellement disparaître ces informations personnelles, je me suis donc inscrite afin de faire supprimer un témoignage que j’avais fait parvenir sur le site linternaute.com

Ma demande est en cours de validation. Affaire à suivre…




Inauguration en grande pompe d’une tour qui fait de l’ombre à la crise immobilière

5012010

Imre Solt

Hier, la tour la plus haute du monde a été inaugurée. Avec ses 828 mètres de hauteur, Burj Dubaï devient le symbole d’une croissance démesurée qui a pourtant conduit Dubaï à une crise immobilièredont elle peine à sortir.

La tour a pour l’occasion été rebaptisée la tour « Burj Khalifa », du nom du chef de l’Etat de la fédération des Emirats arabes unis, Cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, dont Dubaï fait partie. Le Cheikh est en effet venu secourir Dubaï lors de la crise lui avançant la maudique somme de 10 milliards de dollars.

Dubaï fait face àune crise immoblière et se voit contrainte de renégocier sa dette. Selon un économiste, Dubaï devra vendre certains de ses avoirs à l’étranger dans l’immobilier pour gérer au mieux cette crise. L’émirat se retrouve aujourd’hui avec une dette publique de plus de 100 milliards de dollars.

« Les prix des maisons ont baisséde 50% au cours des 12 derniers mois et je m’attends à ce qu’ils baissent encore de 30% », a affirmé Saud Masud, directeur des recherches pour le Proche-Orient au groupe bancaire UBS AG.
L’incertitude règne sur l’avenir de Dubaï : les appartements ne se remplissent pas et les projets de construction sont mis en suspens.

Son nouveau défi va être de diversifier son économie afin de pouvoir sortir de cette crise.

A quand une offre de séjour low-cost pour la luxueuse Dubaï ?




Se venger du fumier… avec du fumier !

28122009

www.fumier.com

C’est ce que vous proposer le site fumier.com. En quelques clics et pour seulement 8,50€, vous avez la possibilité d’envoyer par la poste une boîte de fumier à la cible de votre choix ! Patron tyrannique, ex qui vous a trompé, belle-mère agaçante…

« Le fumier, accompagné d’un message de l’expéditeur courroucé, est emballé dans un sachet transparent puis disposé dans une boîte en bois sur laquelle figure une vache affublée d’une cape de super-héros » explique Olivier Legrand, 40 ans, à l’origine du concept.

Cependant, cet envoi est à prendre sur le ton de l’humour. Il s’agit ici d’une vengeance tourné à la manière d’un gag. L’envoi n’est jamais anonyme et les messages ne doivent pas être méchants.

Pourtant « 60 à 70% » des clients sont de Paris ou de la région parisienne et « beaucoup ont envoyé du fumier à des ex », explique Olivier Legrand.

Même si l’idée est de se venger sur le ton de l’humour, pas sûre que le destinataire apprécie ce genre de blague !




Combien tu m’aimes ?

21122009

www.fidelitytesting.com

Une nouvelle offre de service est arrivée en France : la possibilité de tester la fidélité de son conjoint !

En cas de doute sur votre moitié, vous pouvez faire appel à la société Fidelity Testing qui le/la testera sur ses sentiments profonds.

Un agent professionnel est pour cela réquisitionné et un scénario sera bâti avec votre participation : choix du lieu de rencontre, mode opératoire,..

Comme il est expliqué sur le site :  » Nos agents ne font en aucun cas de propositions explicites a la cible, mais laisse suggérer, par des techniques issues du « body language” ce qui suscite une prise de position claire et explicite de la part de notre cible. Chaque mission s’arrête avant tout contact physique avec la cible. »

Cela signifie-t-il qu’un simple sourire ou une longue discussion peut-être considéré comme une infidélité ?

On peut dire que cette société à trouver le bon filon. Car des personnes jalouses, il y en a et elles sont prêtes à tout quand il s’agit d’apaiser leurs doutes.

Mais surtout, si le résultat échoue ou réussit (je veux dire, s’il s’avère que votre conjoint est fidèle !), je suis certaine que le client sera prêt à retenter le test auprès de cette société jusqu’à ce qu’il obtienne le résultat voulu ou non voulu (tout dépend de la manière dans laquelle on se place) :  » être certain d’avoir raison : il/elle m’est infidèle « …

Pour plusieurs centaines d’euros, vivez l’émission « L’île de la tentation » en vrai !




Ryanair : toujours plus de dépenses possibles !

15122009

Comme il est insupportable de voir son programme télévisé interrompu par des coupures publicitaires !
Si vous aussi vous faites partie de la majorité des personnes qui préfèrent visionner leur programme télévisé d’un trait, vous risquez de maudire votre vol avec Ryanair…

Ce low-cost qui propose des billets à prix cassés, a trouvé la parade pour rentabiliser ses vols : toutes les 15 minutes, une hôtesse vous présente un achat fantastique que vous pourriez faire pendant le vol et qui pour certains produits, vous permettrait d’économiser jusqu’à 30% par rapport à un achat dans un magasin traditionnel !

Cartes téléphoniques, jeux à gratter, boissons, nourriture et bien évidemment les traditionnels achats duty free !
En deux heures de vol, j’ai bien dû être interpellée 7 fois…

Le plus surprenant ? Une promotion lors du passage des hôtesses avec la nourriture… sur de l’alcool : une petite bouteille achetée, une petite bouteille offerte. De quoi faire oublier les turbulences du vol !

Pour les plus anxieux, Ryanair a trouvé la parade en proposant désormais de fumer sur ses vols : un paquet de cigarettes sans nicotine et sans fumée vous est proposé pour pouvoir fumer dans les lieux publics et bien évidemment en vol, sans déranger les personnes autours.

A 6€ le paquet de 10 cigarettes, je félicite Ryanair qui a trouvé ici un bon filon !




Un hôtel zéro étoile avec le client pour seul « star »

10122009

© Mark Henley

L’effervescence pour les hôtels étoilés avec un maximum de tout-confort et de tout-service a conduit deux frères suisses – Franck et Patrik Riklin – à proposer l’inverse !

C’est à Teufen, une bourgade de 5800 habitants en Appenzell , que leur hôtel « zéro étoile – zéro confort » a été inauguré en novembre dernier.

« Hôtel » n’est pas tout à fait le terme approprié puisqu’il s’agit d’un ancien abri atomique reconvertit pour l’occasion. Le bunker est meuble de 14 couchettes, dispose de deux douches et proposes des tarifs imbattables allant de 10.- à 30.-CHF (environ 12€).

Cependant, pour les frères Riklin, il ne représente pas un « vrai hôtel », mais plutôt « une installation artistique qui a pour mission de réunir des gens provenant d’horizons très divers ».

« Ce qui représente, à nos yeux, une autre forme de luxe. Car rien n’est devenu plus impersonnel qu’un hôtel cinq étoiles aujourd’hui. Certes, on y dispose d’un confort incroyable mais personne ne se parle ni ne se rencontre vraiment. »

Ainsi, dans l’espace dite lounge trône une roue de vélo fixée sur un tableau noir. « Cette roue de la fortune permet aux hôtes de se rassembler, d’écrire leur nom avec une craie et en la tournant chacun peut, par exemple, se voir attribuer une heure de passage pour prendre sa douche. En une heure, ce jeu permet non seulement de faire connaissance, en les ramenant à leur dimension d’enfants, mais c’est un moyen démocratique de désamorcer un problème potentiel.»

Et le concept prend ! Pour la première nuit, l’hôtel affichait complet. Parmi les hôtes : un père et son fils, des étudiantes, des entrepreneurs, des retraités… Tous affirment avoir vécu une expérience humaine hors norme.

On parlerait même de développer sur ce modèle, une chaîne hôtelière « Zero Star Hotel » au-delà des frontières suisses.

Pas sûre que les hommes d’affaires ou la clientèle de moyen séjour adhèrent au concept…




Bientôt, il faudra payer 5€ pour obtenir un sourire…

10122009

« Nous ferons payer tout ce qui est monnayable », voici la nouvelle devise de l »excentrique Michael O’Leary, dirigeant de la compagnie aérienne low-cost Ryanair.

Cette compagnie propose tout au long de l’année des billets à prix cassés. Bien souvent, le billet est à 0€ et vous ne payer que les frais annexes.

Oui, mais voilà le problème ! Des frais annexes, on peut vous en trouver partout. cela va de la traditionnelle taxe de carburant, aux frais de dossier (qui s’élèvent tout de même à 10€ par personne pour un simple enregistrement via le site Internet), aux frais des bagages supplémentaires..

Mais Ryanair ne compte pas s’arrêter là ! La compagnie aérienne irlandaise cherche à mieux rentabiliser ses vols. Et son patron n’est pas à court d’idées pour réaliser des économies, et transformer ses provocations en joli coup de pub… à moindre frais, bien évidemment !

En avril dernier, Ryanair a donc lancé un sondage auprès des usagers pour que ceux-ci déterminent les « meilleures » nouvelles taxes à appliquer.

Voici quelques idées farfelues qui ont pu en ressortir : taxe pour les personnes en surpoids, toilettes et papier toilette payants, taxe pour pouvoir fumer une cigarette dans les toilettes de l’avion (spécialement aménagées en fumoir), surplus de 50€ pour faire le trajet avec un personnel en bikini…

Voilà jusqu’où les usagers sont prêts à aller pour payer leur billet moins cher : ne plus aller au petit coin pendant leur vol.

Espérons que les aéroports ne se mettront pas non plus à taxer l’accès aux toilettes avant le départ… Autrement, le voyage risque d’être bien long !




Les coffrets cadeaux n’emballent plus…

10122009

foto36358295igccoffret.jpgQui ne connaît pas encore le « coffret cadeau » ?

A l’origine, un concept novateur : offrir un service matérialisé avec la possibilité pour le bénéficaire d’avoir le choix ! Sous la forme d’un élégant boîtier avec à l’intérieur un guide et un chèque cadeau, le bénéficiaire peut choisir une prestation parmi 50, 150, 200 choix possibles. Ces coffrets sont développés par thématique : bien-être, activités sportives, séjour, gastronomie…

Lorsqu’on ne sait pas quoi offrir, le cofret cadeau est alors le présent idéal ! Peu de chances de se tromper : si c’est une femme, vous lui offrirez un massage au choix tandis que pour un homme, vous opterez plutôt pour une activité à sensations fortes !

Depuis 3 ans, ces coffrets cadeaux font un malheur en France et en Europe. Et bien évidemment, tous les journalistes se précipitent sur cet engouement pour trouver la faille… Car des failles, il y en a !

UFC Que Choisir et 60 millions de Consommateurs ne cessent de nous le rappeler, surtout en cette période de Noël. Réservation difficile, peu de disponibilités des prestataires… Le coffret cadeau est souvent assimilé à un cadeau empoisonné !

Oui mais voilà : des coffrets, il s’en vend énormément. Les utilisateurs ? Ils réservent tous pour le samedi soir dans le cadre des coffrets Séjour, et durant le week-end pour les coffrets Activités. Des week-ends ? Il n’y en a que 52 dans l’année !

Face à ces problèmes, les créateurs de coffrets cadeaux tentent de proposer des services supplémentaires afin de satisfaire les clients : échange gratuit des coffrets, nombre de prestataires en augmentation, indemnisations…

La vérité est que ces sociétés se retrouvent submergées par ces problèmes car elles vendent de plus en plus de coffrets sans que les capacités d’accueil de leurs prestataires ne puissent être augmentées en conséquence. Le nombre de prestataires à beau être augmenté d’année en année, le nombre d’utilisateurs l’est également et le nombre de week-end à l’année reste le même !

Les journalistes s’en donnent à coeur joie et n’hésitent pas à faire des enquêtes et contactent ces prestataires en se faisant passer pour des clients possesseurs de coffrets cadeaux.

Chers consommateurs, faites tout de même preuve de bon sens ! Ces journalistes annoncent un taux de réservation à 10% pour les coffrets cadeaux : c’est effectivement peu ! Mais à quelles dates font-ils leur réservation ? A Noël, durant la Saint-Valentin ou les pont du mois de mai…

Sachant qu’un commissionnement est pris sur la venue d’un client détenteur d’un coffret cadeau, il ne faut pas aller bien loin pour comprendre qu’un hôtelier n’acceptera pas un client avec un chèque cadeau alors qu’il est capable de remplir son établissement à ces périodes de l’année.

Le coffret cadeau est un cadeau original mais il faut cependant en accepter les contre-parties !




Evolution des moeurs… Jusqu’où ira-t-on ?

10122009

Gleeden.com

La société change, les moeurs évoluent.. Dans une grande ville, 50% des mariages finissent par un divorce et l’infidélité est désormais devenue un phénomène commun.

Il est difficile d’avoir des statistiques précises sur le pourcentage d’hommes et de femmes adultères. En effet, lors des sondages, les hommes ont tendance à exagérer et les femmes à minimiser le nombre de leurs relations adultérines. Un sondage réalisé en 2005 établissait que 39 % des hommes et 25 % des femmes avaient trompé leur partenaire.

Gleeden.com surfe sur cette tendance et propose un site de rencontres pour les personnes en couple qui veulent une relation extra-conjuguale.

Selon son créateur, 13% des inscrits sur le fameux site de rencontres Meetic.com ne seraient pas célibataires. Alors pourquoi se voiler la face et ne pas proposer un outil qui permettrait à ces personnes en couple de dévoiler « au grand jour » leur désir d’avoir une relation extra-conjuguale ?

L’idée peut paraître logique, mais aussi dérangeante. L’infidélité existe, mais est-on prêt à l’accepter ?

Je ne suis pourtant pas certaine que lorsque ces personnes se rencontreront lors d’un premier rendez-vous, elles oseront s’afficher avec leur alliance au doigt…

Les moeurs évoluent peut-être sur le web, mais elles ont encore du mal à se développer dans la réalité…







KOI DE 9 ? |
CGT ICTAM de l'OPH 93 |
lephotovoltaique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Waw Info
| senegal news
| bligblogdelnica