• Accueil
  • > Recherche : coffret cadeau week end

Les coffrets cadeaux n’emballent plus…

10122009

foto36358295igccoffret.jpgQui ne connaît pas encore le « coffret cadeau » ?

A l’origine, un concept novateur : offrir un service matérialisé avec la possibilité pour le bénéficaire d’avoir le choix ! Sous la forme d’un élégant boîtier avec à l’intérieur un guide et un chèque cadeau, le bénéficiaire peut choisir une prestation parmi 50, 150, 200 choix possibles. Ces coffrets sont développés par thématique : bien-être, activités sportives, séjour, gastronomie…

Lorsqu’on ne sait pas quoi offrir, le cofret cadeau est alors le présent idéal ! Peu de chances de se tromper : si c’est une femme, vous lui offrirez un massage au choix tandis que pour un homme, vous opterez plutôt pour une activité à sensations fortes !

Depuis 3 ans, ces coffrets cadeaux font un malheur en France et en Europe. Et bien évidemment, tous les journalistes se précipitent sur cet engouement pour trouver la faille… Car des failles, il y en a !

UFC Que Choisir et 60 millions de Consommateurs ne cessent de nous le rappeler, surtout en cette période de Noël. Réservation difficile, peu de disponibilités des prestataires… Le coffret cadeau est souvent assimilé à un cadeau empoisonné !

Oui mais voilà : des coffrets, il s’en vend énormément. Les utilisateurs ? Ils réservent tous pour le samedi soir dans le cadre des coffrets Séjour, et durant le week-end pour les coffrets Activités. Des week-ends ? Il n’y en a que 52 dans l’année !

Face à ces problèmes, les créateurs de coffrets cadeaux tentent de proposer des services supplémentaires afin de satisfaire les clients : échange gratuit des coffrets, nombre de prestataires en augmentation, indemnisations…

La vérité est que ces sociétés se retrouvent submergées par ces problèmes car elles vendent de plus en plus de coffrets sans que les capacités d’accueil de leurs prestataires ne puissent être augmentées en conséquence. Le nombre de prestataires à beau être augmenté d’année en année, le nombre d’utilisateurs l’est également et le nombre de week-end à l’année reste le même !

Les journalistes s’en donnent à coeur joie et n’hésitent pas à faire des enquêtes et contactent ces prestataires en se faisant passer pour des clients possesseurs de coffrets cadeaux.

Chers consommateurs, faites tout de même preuve de bon sens ! Ces journalistes annoncent un taux de réservation à 10% pour les coffrets cadeaux : c’est effectivement peu ! Mais à quelles dates font-ils leur réservation ? A Noël, durant la Saint-Valentin ou les pont du mois de mai…

Sachant qu’un commissionnement est pris sur la venue d’un client détenteur d’un coffret cadeau, il ne faut pas aller bien loin pour comprendre qu’un hôtelier n’acceptera pas un client avec un chèque cadeau alors qu’il est capable de remplir son établissement à ces périodes de l’année.

Le coffret cadeau est un cadeau original mais il faut cependant en accepter les contre-parties !







KOI DE 9 ? |
CGT ICTAM de l'OPH 93 |
lephotovoltaique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Waw Info
| senegal news
| bligblogdelnica